Le suivi pédagogique

L'association assure un suivi pédagogique avec ses animateurs en les réunissant, notamment de façon périodique, une à deux fois par trimestre.

Ces réunions pédagogiques leur permettent d'échanger sur leurs observations mais aussi de préparer les séances à venir.

Les thèmes mensuels qui seront proposés aux adhérents sont ainsi conçus de façon logique, progressive et adaptée à vos enfants pour la pratique de l'activité.

 

Les thèmes (mensuels) proposés

Nous proposons à chaque séance un thème qui constitue un support pédagogique facilitant pour les parents l'imagination et la mise en place de situations ludiques, mais, favorisant surtout, les échanges animateurs-enfants-parents.

 

Quelques exemples de thèmes retenus :

  • Transporter- déplacer
  • Je saute, je glisse
  • Ecouter tous ces bruits
  • S'appuyer
  • Je m'accroche
  • Cache-cache; cacher un objet
  • A la découverte des autres
  • L'exploration c'est l'aventure !
  • Tout ce qui flotte; ce qui s'immerge
  • Le monde à l'envers

 

L’immersion – Comment l'aborder

 

L'immersion n'est pas pour nous une étape, c'est-à-dire qu'elle ne doit pas s'acquérir à un moment précis de l'évolution du comportement moteur de l'enfant dans l'eau.

 

La prolongation du « jeu au-dessus », c'est « le jeu en dessous »... L'immersion augmentera le champ d'expérimentation. Comme la marche, elle permet l'étirement de l'espace-jeu de l'enfant. C'est le côté émotionnel des parents qui est le plus délicat à gérer. Pour le reste, faites-lui confiance, il s'adaptera vite.

 

L'immersion fait partie intégrante de l'activité et permet au bébé l'exploration du milieu subaquatique.

 

Ne proposez jamais d'immersion sans l'accord de l'enfant (pas d'immersion forcée). Dans tous les cas, c'est l'enfant qui décide, ce qui est intéressant sur le plan du développement de la personnalité de l'enfant.

 

Soyez attentifs à ses réactions si l'immersion est accidentelle, provoquée par le toboggan après une glissade ou lors d'une petite chute ou tapis. Ne vous précipitez pas pour le rattraper, souriez, restez calme.

 

Pour s'adapter à une situation, il est nécessaire qu'elle se répète de façon identique un certain nombre de fois. Par exemple, pour l'immersion, l'enfant qui assis au bord du bassin, se laissera tomber dans l'eau, pourra établir au cours des répétitions des liaisons entre le déséquilibre qui précède la chute et l'entrée dans l'eau. Cet ordre constant permettra à l'enfant d'anticiper et donc de prévoir le contact avec l'eau dès le début de l'action. Ainsi il se trouvera en apnée dès l'entrée dans l'eau.

 

L'apnée ne s'apprend pas. C'est un mécanisme réflexe qui existe à la naissance.

 

Nous vous conseillons d'aborder l'immersion avec les animateurs qui sauront vous aider.

Saturday the 15th. Joomla 2.5 templates. Custom text here